Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les aventures d'Indy, gay à Paris - Indy sans Jones

Les aventures d'Indy, gay à Paris - Indy sans Jones

Menu
#38 La Brigitte Macron

#38 La Brigitte Macron

#38 La Brigitte Macron

Nous y étions enfin. Sébastien avait entrepris, à notre retour du Portugal, d'organiser une grande soirée gay, dans la veine de la « Flash », « Beloved », « Doctor Love »  et autres « Chéris Chéris » qui émaillaient nos samedis soirs. Ces soirées où le Paris-gay se retrouve, se juge, se drague, boit, danse, abuse, chante, exulte, baise. Ces soirées organisées dans de grandes boites plus ou moins prestigieuses. 

 

Sumo, un patron de bar et entrepreneur redoutable, bonhomme et toujours enthousiaste, aussi poilu qu'exubérant, avait investi dans un grand bar non loin Marais, du côté d'Arts et Métiers : le Complexe. Seb lui avait proposé d'organiser une soirée un samedi d'été et Sumo n'avait pas hésité longtemps avant d'accepter de confier les rennes à mon coloc. En bon patron, il avait pensé que si Seb mobilisait ne serait-ce que la moitié de son réseau, il se ferait un fric conséquent. 

 

Le défi était de taille car seules deux semaines s'étaient écoulées depuis le lancement des préparatifs et la soirée. Autant dire, qui plus est, que Seb partait de rien. Jun avait été sceptique au départ sur la capacité à organiser un si gros événement en si peu de temps mais il avait été, comme nous tous, mis à contribution et surtout stupéfait par l'énergie déployée par mon coloc. Seb faisait souvent preuve de négligence ou de dilétentisme mais dans le cas présent il avait uniquement été motivé, audacieux et ... insupportable. 

 

Il a été encore plus chiant que d'habitude. Avait lâché Jun à l'entrée du Complexe et je n'avais pu qu'acquiescer.

 

Seb avait décidé d'appeler sa soirée la "Brigitte Macron", et tout le monde s'était approprié le nom et le thème. Tu vas à la BM ? Tu vas chez Brigitte samedi soir ? Samedi soir, je me croque un jeune comme Brigitte.  

 

La montre de Sumo indiquait 23h30, l'espace réservé à la soirée allait pouvoir ouvrir. Le côté bar était déjà garni et Seb s'approcha de nous.