Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les aventures d'Indy, gay à Paris - Indy sans Jones

Les aventures d'Indy, gay à Paris - Indy sans Jones

Menu
#21 Départs

#21 Départs

#21 Départs

Sébastien était excité comme une puce. Sur proposition du chauffeur d'Uber, il avait branché son iPod à l'aide du fil blanc qui lui avait été tendu. Musique à plein volume, il avait sonorisé l'habitacle de la berline noire autant que les rues dans lesquelles nous étions passés. Le périphérique et les voies menant à l'aéroport gardaient sans doute une trace audio de notre passage.

 

C'était un premier test de sa playlist gay pour la semaine. Des milliers de titres, connus ou inconnus. Je bougeais mes fesses en rythme, toujours réjouis des sons qu'il dénichait.

 

. Tu devrais organiser des soirées !

 

Un feu d'artifice illumina son regard. Comme si la blague lui percutait le cerveau dans sa partie « projet sérieux ». Je souris et il me dit que l'idée était bonne. Il se cala dans son siège, derrière le chauffeur, et plissa les yeux dans une expression de visage qui pouvait signifier à la fois son extrême concentration et sa motivation.

 

Très vite Sébastien reprit sa petite danse mais la lecture de la somme à payer l'avait stoppé net. J'avais refusé son idée de prendre un Uber, suggérant comme tout le monde les transports en commun, certes moins confortables mais surtout moins onéreux. Comme il était très encombré, flambeur et excité, il s'était proposé de tout payer pour nous deux et je ne m'étais pas fait prier pour accepter. Il regrettait sans doute.

 

Jun et Julien étaient déjà arrivés à l'aéroport et attendaient à côté d'un pote de Sébastien qui était aussi du voyage, sans qu'ils ne se connaissent les uns les autres. Sébastien attrapa un café hors de prix à une petite cafétéria et revint vers nous : en avant les pédales, on va déposer les bagages et après je vous explique comment je vais devenir organisateur des plus grosses soirées gays de la capitale !