Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les aventures d'Indy, gay à Paris - Indy sans Jones

Les aventures d'Indy, gay à Paris - Indy sans Jones

Menu
#3 Un dimanche au temps d'automne

#3 Un dimanche au temps d'automne

#3 Un dimanche au temps d'automne

La gueule de bois tournait le bide de Julie. Les yeux collaient encore et le brunch qui devait être à 13 heures avait été décalé à 14, puis 14 heures 30. Nous le savions dès hier soir, c'est le jeu des brunchs.

Elle était au rendez-vous, dans un café de Saint Paul, quand Sébastien et moi sommes arrivés. Décalqué pour lui. Relativement bien pour moi.

Mon coloc avait passé sa nuit avec un mec rencontré à la Sweet, une grosse soirée gay organisée un samedi par mois. Je l'avais croisé ce matin quand le type avait quitté notre appartement. Sébastien semblait plutôt satisfait, même s'il n'avait pas été sa première target.

. J'm'en fous Indy, pour le peu que je l'ai vu.

La bouche pleine de brioche pour éponger tous les cocktails ingurgités quelques heures plus tôt, il avait filé dans la salle de bain pour un bon décrassage et nous étions finalement arrivés jusqu'à la table où nous attendait ma sœur.

Dans un grand sourire elle nous offrit deux bises sur chaque joue. Avez-vous remarqué que les bises sont automatiquement bruyantes ? Ce petit bruit artificiel de succion. Julie attachait ses cheveux pendant que nous commandions trois formules. Ma grande sœur, avocate, avait été l'une des rares filles hier soir dans le club. Par la force des choses, une vraie fille à pédés. Nos liens sont si forts qu'elle sort régulièrement en même temps que moi avec mes amis.

Elle attaqua son jus d'orange pressé en même temps que l'interrogatoire à destination de Sébastien.

. Alors ? Bon coup ?

Seb avait une moue mitigée.

. Un mec en casquette me fait toujours de l'effet. Et toujours beaucoup moins une fois qu'il la retire mais il ne voulait pas me baiser avec. Bite sympa en tout cas !

C'est déjà ça. Le bruit d'un pop-up et la vibration de mon téléphone posé sur la table attira mon attention vers l'écran, prêt à lire machinal l'alerte info qui tombait. Sans doute un match de l'euro gagné par un pays de l'est, ou un nul concédé entre deux nations. Le serveur posa nos trois assiettes généreusement garnies de pommes de terre, omelette, saumon, bacon, pain, beurre … entre autres choses. Mon attention revint sur l'écran.

France Info | États-Unis : au moins 20 morts dans une fusillade dans une boîte de nuit gay, à Orlando en Floride.